Force, Vitesse, Puissance – partie 2/3

Introduction

Suite de la série d’article : Force, Vitesse, Puissance!

Nous abordons à présent le thème de la Vitesse, où vous pourrez constater qu’il y a plusieurs paramètres sur lesquels jouer, pour développer cette qualité. Et la plupart du temps, un « rien » de matériel vous suffira pour la travailler.

De ce fait, on va d’abord définir ce qu’est la Vitesse, puis comment l’entraîner.

 

Vitesse – Définition

Lorsque l’on parle de Vitesse, voici ce qui doit vous venir à l’esprit :

Vitesse (V) = distance (en mètre) / temps (en seconde)

La vitesse correspond au temps que vous allez mettre pour aller d’un point A à un point B.

De ce fait, vous allez comprendre qu’il y a une erreur lorsque l’on parle de Vitesse en sport…

Dans une série d’article précédent, je vous ai présenté ce schéma :

vitesse

courbe d’évolution de la vitesse lors d’un sprint sur 100m

Cette courbe, vous permet de voir que la vitesse maximale est atteinte aux alentours de 30 mètres. Hors, mise à part en sprint, cette phase est très peu atteinte dans les autres sports. Il y a donc un amalgame qui est fait quand on parle de Vitesse, entre les variations de vitesse (accélération et décélération) et la vitesse qui elle, est constante. Voici donc les éléments qui vont vous permettre de bien comprendre le concept, et de bien faire la différence pour vous entraînez au mieux!

  • Variations de vitesse :
    • accélération : augmentation de la vitesse
    • décélération : diminution de la vitesse
  • Vitesse : allure constante

A présent, nous pouvons aborder comment entraîner la vitesse et ses dérivés.

 

Vitesse – Entraînement

La vitesse, et ses composantes, doivent respecter une règle simple : intensité maximale lors des exercices. Pour ceux qui ont besoin d’une durée de référence, les exercices sont relativement court : 3 à 8 seconde environ.

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour développer la Vitesse. Les voici :

  • Vitesse (variations)

- sprint court, entre 5 mètres et 30 mètres.

- sprint en côte

- sprint avec changement de direction

- sprint court, avec résistance élastique OU chariot lesté

 

  • Vitesse maximale

- temps de réaction

- vitesse gestuelle

- fréquence gestuelle

 

Vous avez à présent tous les éléments pour développer la vitesse et ses variantes.

 

Conclusion

La vitesse est plus complexe qu’elle n’y parait. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte, et il faut bien les comprendre pour pouvoir les travailler. Il faut savoir que la Vitesse en générale, doit être développé dès le plus jeune âge! Pour vous donner un ordre d’idée, voici les périodes favorable au développement de la Vitesse :

Années 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
temps de réaction  6 à 11 ans
vitesse gestuelle pure  8 à 12 ans
vitesse gestuelle contre résistance  13 à 16 ans
fréquence gestuelle  7 à 14 ans
fréquence des appuis  9 à 12 ans
vitesse  6 à 16 ans

schéma issu de l’ouvrage : L’entraînement de la vitesse – Gilles COMETTI

Il est tout de même possible de progresser même à l’âge adulte, mais la progression sera plus infime et plus dure à atteindre. C’est pour cela qu’il faut maintenir le développement de cette qualité, tout au long de la saison.

En espérant vous avoir éclairé sur ce point qu’est la Vitesse, nous aborderons le dernier volet de cette série d’article : la puissance!

Vous avez aimé cet article? Suivez-moi sur les réseaux sociaux et => Likez, Commentez, Partagez!

Benjamin DANIAUD – coach sportif & préparateur physique

Donnez votre avis sur cet article

article-2

Je vous propose des prestations de coaching sportif / préparation physique individualisées, ainsi que des séances collectives et un suivi à distance. Tout cela pour booster vos performances et/ou votre capital forme, et cela à vôtre convenance. N’hésitez pas à me contacter pour démarrer!