Entraînement avec YOGISIS!

Il y a quelques mois, j’avais sorti une série d’article sur les femmes et la musculation (pour les lire cliquez-ici : partie1, partie2, partie3). Le but était de démontrer que les femmes peuvent pratiquer la musculation aussi bien que les hommes.

 

A présent, c’est au tour de YOGISIS de se prêter au jeu! Voici son interview :

 

  • Peux-tu te présenter (prénom, surnom, âge, profession) ? 

Isis (ndlr : de YOGISIS), 23 ans, étudiante en M2 de droit.

 

  • Que pratiques-tu comme sport(s) et depuis combien de temps ?

J’ai toujours pratiqué beaucoup de différents sports. Je fais de l’équitation depuis toute petite. Du yoga depuis 6 ans. La course à pieds de manière régulière depuis 4 ans. Je pratique la musculation depuis 3 ans. Du taekwondo et de l’hapkido depuis 2 ans. De temps en temps je vais nager pour relaxer le corps et pouvoir me dépenser en évitant les traumatismes liés aux sports que je pratique.

 

  • Pourquoi as-tu démarré la musculation ?

Comme beaucoup je pense j’ai commencé la muscu pour redessiner mon corps.

 

  • Aujourd’hui, comment tu perçois la musculation ?

Je la perçois comme un sport à part entière, qui m’aide à être plus performante dans les autres que je pratique. Au début je ne le prenais pas au sérieux mais je me suis rendue compte que comme tout sport si l’on voulait des résultats il fallait s’y tenir rigoureusement.

 

  • Quelle est l’importance de la nutrition dans ton quotidien ?

Primordial, clairement. J’ai une tendance fortement végétalienne. Je ne consomme que très peu de produits d’origine animale sauf exceptionnellement si je sais d’où ils viennent et que la qualité est au rendez vous. Je considère et j’ai pu vérifier que l’alimentation joue énormément sur notre qualité de vie en général et pour les sportifs sur les performances.

 

  • Selon toi, à quoi est du ce cliché « les femmes qui font de la musculation sont des bonhommes » ?

C’est un cliché lié à l’importance de l’apparence physique, la jalousie, ou encore à un manque de tolérance il me semble. En général, lorsque l’on critique quelque chose, c’est que cela nous renvoie à nos propres faiblesses. Que ce soit de la part des femmes qui ne sont pas capables de se bouger ou que ce soit de la part d’homme qui considère qu’une femme musclée, forte physiquement, n’est pas féminine, comme si une femme devait être un petite être fragile. Il me semble que chacun doit pouvoir faire ce qu’il veut et ressembler à ce qu’il a envie.

 

  • Quels conseils donnerais-tu aux femmes qui lisent cet article ?

Cela va paraître extrêmement cliché mais de s’écouter, et de se faire confiance avant tout. C’est le meilleur moyen de s’épanouir. Si elles ont des envies de changements, elles doivent essayer.

 

Merci à YOGISIS, de s’être prêtée au jeu! Elle s’entraîne durement, et ça s’est vu lors de la séance. La vidéo est d’ailleurs sur son blog : TRAINING WITH A COACH. Vous pouvez la suivre, et je vous le recommande, pour des actus bien-être et santé!

 

Benjamin DANIAUD – coach sportif & préparateur physique

 

Donnez votre avis sur cet article

12628449_161513204225100_3353625887825604611_o

Je vous propose des prestations de coaching sportif / préparation physique individualisées, ainsi que des séances collectives et un suivi à distance. Tout cela pour booster vos performances et/ou votre capital forme, et cela à vôtre convenance. N’hésitez pas à me contacter pour démarrer!